L’ÉCOLE FRANÇAIS LANGUE PREMIÈRE

L’ÉCOLE FRANÇAIS LANGUE PREMIÈRE :

Pour l’enfant francophone, l’école française “langue première” se distingue des écoles du système d’éducation albertain, comme l’institution privilégiée qui assure la transmission de la langue et de la culture de la communauté francophone.

L’école française langue première fournit à l’enfant francophone l’occasion d’acquérir les connaissances et les habiletés requises pour devenir un citoyen autonome, responsable, soucieux des autres et capable de contribuer au bien-être de l’ensemble de la société et au renouvellement et à l’épanouissement de la communauté francophone.

Un jugement de la Cour suprême du Canada (1990) affirme que l’article 23 a trois fonctions essentielles quant à la protection de la langue et de la culture des minorités de langues officielles :

  • l’épanouissement des langues officielles;
  • l’atténuation de l’érosion des minorités;
  • la création de structures institutionnelles.

UN RÔLE LANGAGIER, CULTUREL ET IDENTITAIRE IRREMPLAÇABLE

Le rôle de l’école francophone en milieu minoritaire dépasse celui d’une école en milieu majoritaire : outre les savoirs, les savoir-faire et les savoir être habituellement développés par le systèmes scolaire, l’école francophone en milieu minoritaire doit développer les savoir-vivre ensemble et les savoir nécessaires à la préparation des gens qui assureront l’avenir des communautés francophones.

L’école francophone en milieu minoritaire doit faire en sorte que l’élève utilise le français non seulement pour communiquer de façon efficace dans la vie courante et scolaire, mais aussi pour penser, pour apprendre, pour être critique par rapport à ce qu’il vit et à ce qu’il est, pour se construire une identité, pour se créer un espace culturel, pour aménager un territoire, pour exercer un pouvoir d’initiative et pour prendre en main son propre développement. Ce rôle langagier, culturel et identitaire de l’école francophone est affecté d’un enjeu important : former des « bâtisseurs » capables d’assurer la vitalité future des communautés francophones.

Par conséquent, l’école francophone doit offrir aux élèves un milieu culturel, un climat d’apprentissage et des situations d’apprentissage qui leur permettent :

  • de développer une maîtrise de la langue française;
  • de développer un sens de l’initiative, de la responsabilité et de l’autonomie;
  • de s’engager dans un cheminement culturel et identitaire;
  • d’acquérir les savoirs essentiels au développement linguistique et culturel de communautés francophones.

 L’ÉDUCATION FRANCOPHONE … POUR MON ENFANT

(Source: education.alberta.ca)

Après avoir complété la 12e année, votre enfant :

  • aura pleinement maitrisé le français comme langue première et aura une attitude positive envers cette langue;
  • s’identifiera et s’intègrera à la culture et à la communauté francophones;
  • aura acquis une pleine maitrise de l’anglais;
  • pourra accéder à des études postsecondaires et à un emploi en français, en anglais ou dans les deux langues;
  • pourra apprécier davantage les autres langues, cultures et communautés du Canada et du monde entier.

Est-ce le bon choix pour mon enfant?

L’école francophone convient à l’enfant :

  • du parent dont la première langue apprise et encore comprise est le français;
  • du parent qui a reçu l’enseignement primaire en français au Canada;
  • dont le frère ou la sœur reçoit ou a reçu l’enseignement primaire ou secondaire en français au Canada (Article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés);
  • dont les parents aux origines francophones veulent lui faire découvrir la langue française et l’identité et les cultures francophones;
  • dont les parents désirent maintenir la compétence linguistique en français et l’identité culturelle francophone de leur enfant (par exemple, des parents immigrants et résidents permanents).

À quel niveau scolaire mon enfant peut-il débuter?

  • Votre enfant peut faire son entrée dès la maternelle, en 1reannée ou à tout autre niveau scolaire.
  • Si votre enfant parle seulement un peu ou pas du tout français au moment de son entrée à l’école, il bénéficiera de divers programmes et outils mis en place par l’école pour l’aider à apprendre le français et à s’intégrer à la francophonie.

Est-ce que mon enfant va apprendre l’anglais?

  • Les élèves inscrits en français langue première suivent le même programme d’English Language Arts que celui qui est offert aux autres élèves de la province.
  • L’acquisition des apprentissages reliés à la lecture et à l’écriture est la même en français et en anglais. Votre enfant développe et maitrise ses habiletés en français et les transfère à l’apprentissage de l’anglais et vice-versa.

 N’oubliez pas …

  • qu’en français langue première, l’enseignement de toutes les matières scolaires est offert à l’élève selon le Programme d’études d’Alberta Education;
  • que lorsqu’un enfant acquiert plus d’une langue, il a par la suite plus de facilité à en apprendre d’autres.

Selon la Fédération des conseils scolaires francophones de l’Alberta (FCSFA), l’éducation en français langue première offre plusieurs avantages, notamment :

  • Les écoles francophones favorisent l’excellence, la réussite scolaire et le plein épanouissement de l’individu;
  • L’école francophone en milieu minoritaire est le meilleur moyen pour les enfants de devenir bilingues et cela a été démontré par de nombreuses recherches reconnues au niveau international;
  • Les écoles francophones bonifient le programme d’enseignement prescrit par Alberta Education en inculquant aux élèves les références culturelles francophones d’ici et d’ailleurs;
  • La maîtrise du français et de l’anglais offre de multiples ouvertures et opportunités, tant au niveau universitaire que sur le marché du travail;
  • L’école francophone est le meilleur moyen d’intégrer l’enfant à la société albertaine tout en lui permettant de développer un sens d’appartenance à la communauté francophone;
  • Les écoles francophones offrent un environnement stimulant, favorable au développement de la pensée, de la créativité et de l’expression en français et en anglais.

Droits et gouvernance

Les parents qui ont des droits en vertu de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés et conformément à l’article 10 de la School Act peuvent faire instruire leur enfant dans une des écoles francophones en Alberta.

Les écoles francophone en Alberta sont administrées par des autorités régionales francophones.

Le document Affirmer l’éducation en français langue première explique les fondements, les orientations et les objectifs de l’éducation francophone.

Le document Guide de mise en œuvre de la gestion scolaire francophone a été élaboré afin de render service aux authorités régionales francophone. C’est un manuel de référence et à ce titre, on doit l’utiliser en se rapportant à la School Act et à toute autre législation pertinente.

(Source: education.alberta.ca)

Ressources concernant l’éducation en français langue première en Alberta:

Vidéos & Medias de la FPFA.
L’éducation francophone en Alberta – Série vidéosde la FCSFA.
Mon école de choix/My School of Choice! – Série animée bilingue d ela FNCSF.